SBS - distractions sonores

Productivité et convivialité au bureau : et si on réinventait enfin les open spaces ?

Depuis quelques années, les open spaces deviennent la norme dans les entreprises. Mais sont-ils si cool que ça ? Ne faudrait-il pas réinventer l’open space pour en tirer enfin tout le potentiel ? Décryptage.
Depuis les années 1980, le phénomène n’a cessé de s’amplifier en Europe et aux Etats-Unis : plusieurs collègues partageant le même espace de travail, bureaux côte à côte. Les open spaces sont peu à peu en train de devenir une nouvelle norme dans l’organisation des espaces de travail : finis les bureaux individuels, les portes fermées ou les “box”, chacun travaillant dans son coin. Aujourd’hui la mode, inspirée de l’univers des start-up, est aux espaces ouverts, collaboratifs, dynamiques, sans porte ni cloison. L’objectif : favoriser la communication entre les salariés, créer une dynamique d’équipe, réduire les coûts et l’espace occupé… Aujourd’hui de plus en plus de salariés, notamment les jeunes plébiscitent ces espaces à la fois communautaires et conviviaux. Le problème c’est que plusieurs désavantages sont associés aux open spaces : bruit, distractions, pertes de productivité, manque d’intimité…
(…) Les études sur le sujet montrent qu’en réalité, c’est en donnant aux salariés une autonomie dans la façon dont ils travaillent que l’on obtient les meilleurs résultats. L’open space peut donc être une base intéressante pour organiser l’espace d’un lieu de travail. Mais cela ne fonctionne qu’à condition qu’il soit correctement construit pour éviter le bruit, pour que l’on puisse facilement trouver des salles de réunion où passer ses appels ainsi que des espaces de travail variés : debout, assis, isolé, collectif, calme ou convivial.
Découvrez nos solutions pour chaque type d’espace.
Retrouvez l’article en entière ici